Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                  Léonard de Vinci a aimé cette région ! 

 

Il est monté jusqu'à à l'église sainte Marguerite de Cortone pour y admirer les admirables fresques des peintres Italiens du XIV éme siècle.

 

1-Cortone étant en altitude, on peut y admirer, quelque soit l’endroit, une magnifique vue qui embrasse toute la Valdichiana (vallée de la Chiana).

Cité étrusque, Cortone est aujourd’hui encore entourée de ses murs d’enceinte cyclopéens originaires.

 

 

7.JPG

 

 

La Basilique de Santa Margherita est un édifice sacré de Cortone.

 

En effet ce sanctuaire est dédié à sainte Marguerite , patronne de Cortona.

-à la mort de la sainte, le 22 février 1297, il a été décidé de construire une église en son honneur, à côté de l'ancienne église de San Basilio Marguerite qui , elle-même avait été restauréé car choisie comme lieu de pénitence et de prière.

 En 1304 , l'édifice sacré était déjà construit, mais il a continué de s’embellir avec d'importantes fresques à travers le XIVe siècle; Léonard de Vinci, Michel Ange et Raphaël ont certainement admiré les admirables fresques de ce lieu sacré et  probablement participé à leur restauration.

Seuls ont été trouvés quelques fragments conservés dans le Musée diocésain , mais le témoignage est conservé dans un manuscrit datant du XVIIéme siècle , avec la documentation de vingt et une scènes d'aquarelles des peintures murales mais qui ont été perdues car blanchies à la chaux !erdues vers 1653 car, hélas, en raison de leur mauvais état, elles ont été blanchis à la chaux !

L'église d'aujourd'hui est le résultat de la reconstruction du XIXe siècle, avec une seule nef puis les architectes Mariano Falcini et l'architecte Giuseppe Castellucci qui ont refait la façade de l'œil qui porte la rosace du XIVe siècle de l'ancienne église démolie.

 

 

3.JPG

 

                              Eglise Sainte Marguerite

 

 Mis à part quelques beaux immeubles de la Renaissance, les édifices cortonais sont surtout d’aspect médiéval ce qui renforce le caractère typique des ruelles étroites et raides. Ā Cortone, on trouve des monastères, de nombreuses églises qui gardent beaucoup d’œuvres d’art. On trouve également la Piazza della Reppublica avec son horloge caractéristique et le musée de l’Accademia Etrusca et de la ville de Cortone (MAEC) qui contient la célèbre lampe unique étrusque.

Cortone fut la ville pour beaucoup de saints et d’artistes :

Santa Margherita y vécut et y mourut. Il lui fut dédié le célèbre sanctuaire situé au nord de la ville et où y repose son corps.

Saint François d’Assise y construisit l’”Eremo delle Celle” situé juste en dehors de la ville dans un lieu fascinant et silencieux. Le frère Elie natif de Cortone, fut le premier successeur de saint François d’Assise à la tête des Franciscains. Il y eut également deux grands peintres, Pietro Berrettini et Luca Signorelli.

 

Louise de Savoie s'est rendue à Cortone pour rejoindre le peintre.

 

 

4.JPG

 

 

 

5.JPG

 

Margherite da Laviano ( 1247-1297) corps conservé dans un cercueil en verre.

 

   Le tombeau de sainte Marguerite en marbre sculpté de Sienne avec des références claires à Giovanni Pisano, probablement l'œuvre de Gano di Fazio.

 

 

 

6-copie-1.JPG

 

 

2-Ā Cortone, on peut également déguster de très bons vins et des produits typiques de la région. Il y a beaucoup de manifestations parmi lesquelles la « Fiera del Rame » (la Foire du Cuivre fin avril), la « Giostra dell’Archidado » (Joute de l’Atchidado) qui est une vieille course de tir à l’arbalète où l’on peut voir défiler un long cortège en costume d’époque (courant mois de mai) et enfin l’exposition du marché national du meuble antique (en septembre).
Un autre lieu à visiter à peu de kilomètres de l’agrotourisme est l’Abbaye de Farneta. De construction antique et romane, elle fut fondée au VIIIème siècle et connut son âge d'or au Xème siècle. Supprimée au XVIIIème siècle, elle fut complètement transformée. Ā l’intérieur il est possible d’observer d’importantes pièces archéologiques.

 

  Photos prises par mes soins en avril 2012 et différents articles sur Cortone ( sites  italiens internet et sources de mes documents personnels.)

 

Tag(s) : #Histoire

Partager cet article

Repost 0