Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

1-Léonard de Vinci identifié avec un logiciel d’astronomie

 

Une historienne vient de dévoiler un portrait de Léonard de Vinci jeune en utilisant le logiciel gratuit Iris de traitement d'image développé par l'astronome amateur Christian Buil.


Généralement Léonard de Vinci est représenté vieux et barbu sur un autoportrait réalisé à la craie rouge. Les historiens disposent peut être maintenant d'un portait le montrant assez jeune avec peu de barbe. C'est la découverte de l'historienne Amelia Carilina Sparavigna et du grand spécialiste de Vinci Carlo Pedretti.

Ce portrait se cachait dans un Codex sur le vol des oiseaux conservé à la bibliothèque de Turin. Sur une page, un nez semble se dessiner derrière un texte. Il avait attiré l'attention d'un journaliste Italien Piero Angela, en 2009. Carlo Pedretti supposait qu'il pouvait s'agir d'un autoportrait, mais la présence du texte écrit de la main de Léonard, empêchait de l'identifier.


Carlo Pedretti s'est employé à enlever le texte à coup de traitements numériques. Et là, un visage s'est dévoilé mais il était peu contrasté. Amelia Carilina Sparavigna a donc complété ce travail en accentuant les détails de façon sélective avec la fonction d'ondelettes du logiciel gratuit de Christian Buil.

Elle a ensuite  superposé le résultat à un autre portrait de Léonard de Vinci à l'aide d'un autre logiciel gratuit : GIMP (l'équivalent de Photoshop). Les similitudes dévoilées par cette superposition laissent peu de doute sur le fait qu'il s'agit bel et bien du génial savant de la renaissance. L'écartement des yeux est identique, ainsi que la forme du nez, et celle de la bouche. Il est en revanche bien plus jeune que sur le portrait présenté habituellement. Lorsque le Codex sur le vol des oiseaux est paru, Léonard avait 43 ans.

Ciel-Espace-JL Dauvergne, le 24 novembre 2011

 

 

logiciel photo pour vinci

 

 

2-FLORENCE (ITALIE) [19.11.10]

 

 – Des dessins de la main de Léonard de Vinci, dont des études pour la fresque disparue, La Bataille d’Anghiari, auraient été découverts. Le peintre les aurait réalisés sur les panneaux de bois utilisés ensuite pour L’Adoration des Mages. L’équipe avance de nouvelles pistes pour la fresque et pense même la retrouver.

Le Professeur Maurizio Seracini , de l’Université de Californie a dévoilé une nouvelle découverte sur l’œuvre de Léonard de Vinci : des dessins découverts sous le tableau L’Adoration des Magess, une huile sur bois de Vinci conservée au musée des Offices. Ces dessins, parmi lesquels se trouverait peut-être un autoportrait du maître, seraient des études pour La Bataille d’Anghiarii, une fresque commanditée à Vinci par les Médicis pour orner les murs du Palazzo Vecchio. Depuis plusieurs siècles cette fresque est considérée comme perdue et fait l’objet de spéculations : certains chercheurs soutiennent qu’elle est dissimulée sur une toile…

 

 

 

 

Tag(s) : #Peinture

Partager cet article

Repost 0