Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui est Pascal Cotte ?

Pascal Cotte est un autodidacte. Avec seulement un bac en poche, il est aujourd’hui l’inventeur d’une caméra multispectrale capable de numériser un tableau avec une qualité macrophotographique de 240 millions de pixels jusqu’alors jamais atteinte, ultime solution de la numérisation picturale.

Lumiere Technology est une invention qui agace

Tableaux peints par une main gauche ou droite, restaurés ou non, cachant des repeints ou d’autres signatures. Rien n’échappe à la caméra de Cotte. Mais en bouleversant l’histoire de l’art, cette invention semble déranger. De nombreux experts reprochent même à la caméra de faire le travail à leur place. Idée que rejette Jean Penicaut, président de Lumiere Technology :

« Nous ne sommes pas historiens de l’art, et ne sommes pas là pour faire le travail des experts. Tout ce que nous voulons, c’est leur permettre de chercher la Vérité par le biais d’une nouvelle technologie. Après tout, le premier réflexe d’un expert est de prendre une loupe. Notre caméra leur permet d’aller voir des choses invisibles à l’œil nu, et ce, sans prélever le moindre pigment du tableau. »

Pascal Cotte et son équipe ont mis au jour plusieurs informations importantes. En premier, l'infrarouge a permis de détecter des sourcils qui se sont effacés au fil du temps.

Mais c'est surtout l'identité du sujet qui est remise en cause par ces découvertes. Selon l'hypothèse admise, le modèle du tableau serait une certaine Lisa Maria Gherardini, épouse d'un marchand de soie. Mais pour Pascal Cotte, une autre femme se cache sous le visage de Mona Lisa.

"Ces résultats font exploser en éclats de nombreux mythes et changent notre vision du chef-d'oeuvre de Leonard de Vinci. A la fin de la reconstruction de Lisa Gherardini, je me suis trouvé face à un portrait totalement différent de la Mona Lisa d'aujourd'hui. Ce n'est pas la même femme", explique le scientifique.

Encore plus fort, deux autres figures seraient masquées par l'actuelle Mona Lisa. Un contour ombré montrerait un portrait avec une tête et un nez plus larges, de grandes mains et de plus petites lèvres. Un autre portrait donnerait à voir une madone avec une coiffe de perles.

D'autres chercheurs interrogés par la BBC sont cependant convaincus que ces différentes images retracent plus sûrement l'évolution du portrait de Mona Lisa, qu'un changement de sujet du tableau.

/contenu article

David Namias

SITE à voir :

http://www.lumiere-technology.com/index.htm

Tag(s) : #ROMAN 2012

Partager cet article

Repost 0