Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Début 2016- Mémoire déposé au CRBC de BREST, ( centre de recherche universitaire ). Validé par le directeur M. Philippe Jarnoux.

TITRE :

"La Revanche d'une Reine, la Joconde"

La généalogie mène à tout...En effet des recherches depuis 35 ans sur mes ancêtres à la cour de Bretagne et sur Anne de Bretagne m'ont amené à consulter des archives de France sur la vie de cette reine bretonne et celle de son entourage. Une duchesse bretonne qui ne fut qu'un pion pour le roi Louis XII manipulé par sa maîtresse Louise de Savoie.

La Bretagne perdit ainsi son indépendance ! Le fils de Louise devint roi de France: François d'Angoulême.

En découvrant Louise de Savoie, rivale de la reine auprès du roi Louis XII, cette femme, perfide et intelligente, m'a tout de suite subjuguée. C'est ainsi que j'ai découvert son caractère ambitieux. Puis, un jour, en analysant sa vie, ses objectifs et surtout en lisant les descriptions de sa grande beauté, j'ai pensé qu'elle avait pu servir de modèle à Léonard de Vinci. Ses cousins étaient en effet italiens et elle avait rencontré Léonard en Italie chez les Sforza en compagnie du roi Louis XII. Un portrait de Louise par le génie ? c'était mon idée mais je n'avais encore jamais vu son visage. Un jour, en admirant les portraits illustres de la galerie du château de Beauregard, j'ai constaté avec stupéfaction que le sien, pourtant austère, ressemblait à celui de la Joconde. Le portrait répondait à mon intuition et à mes déductions...Alors, j'ai consulté encore et encore d'autres données de la BNF. J 'ai enfin compris pourquoi Léonard de Vinci n'avait pas hésité à rejoindre sa chère Louise au Clos Lucé. C'était l'amour de sa vie. Il voulait mourir dans ses bras.

En arrivant, il lui avait même offert son portrait. Celui peint en Toscane en 1502, quand elle était encore toute jeune. C'était le vrai portrait de la Joconde ! Celui qui n'a jamais été vu par un seul témoin de l'époque mais dont on parle sans absolument aucune preuve. Ce portrait gardé secret fut caché par Louise et son fils.

Justement qu'est devenu ce portrait de Louise ?

Ma thèse, écrite comme une généalogiste avec sources et bibliographie , explique ce cheminement et donne des preuves de cet amour réciproque entre le peintre et Louise de Savoie.

Le mémoire est uniquement à consulter sur place au CRBC de BREST.

Il fait suite au roman écrit en 2012 : " Le secret de Monna Lisa ou le secret de Louise de Savoie et d'Anne de Bretagne ", voir les articles sur ce BLOG.

Tag(s) : #CRBC mémoire 2016, #ROMAN 2012

Partager cet article

Repost 0