Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un entretien avec Pascal Cotte:

Sources : Expert-Actualités

On parle beaucoup de vous pour Léonard de Vinci, pourquoi ?

Pascal COTTE : En octobre 2004, Le Louvre m’a invité à numériser La Joconde. C’est un très grand privilège que je n’oublierai jamais. J’ai permis de retrouver les couleurs d’origine et découvert que la Joconde avait des sourcils, malheureusement aujourd’hui disparus. Mes connaissances « multi-spectrale » de l’œuvre picturale de Léonard de Vinci permettent de faire des analyses extrêmement fines de ses tableaux, de connaître les pigments qu’il utilise, sa méthode de travail, sa technique picturale. Par exemple où et pourquoi il utilise des glacis, une méthode très particulière de peindre.

C’est ce qui m’a permis de comprendre qu’à l’origine la première composition de La Dame à l’hermine, n’avait pas d’hermine, puis Léonard ajoute une véritable petite hermine, pour finalement la transformer en un animal héraldique avec une patte de lion. Ce que nous voyons aujourd’hui.

Enfin, puisque ce tableau n’a pas de signature, j’ai démontré qu’il a bien été peint par Léonard de Vinci après plus de 90 années de doutes.

Expert-Actualités : Pourquoi n’avez vous rien écrit sur La Joconde?

Pascal COTTE : La Joconde est une œuvre tardive, très complexe. Son histoire tourmentée réclame une analyse encore plus spécifique. Et puis surtout c’est une œuvre mythique, mondialement célèbre. Il n’était donc pas possible de publier quoique ce soit sans une certitude absolue. Maintenant, après 10 années d’études le livre va bientôt être publié. Je ne peux pas vous en dire plus, mais attendez-vous à de très nombreuses surprises.

En savoir plus sur la Dame à l’Hermine :

La Dame à l’hermine sur Wikipedia

Tag(s) : #ROMAN 2012

Partager cet article

Repost 0